Tous les articles par DA

105. Les lieux marials de l’enfance de Jésus

Ce petit parcours commence par un lieu bien français à Jérusalem : l’église sainte Anne où serait situé, selon la tradition, la maison d’Anne et Joachim; on y vénère la nativité de la Vierge.

Puis nous montons en Galilée, à Nazareth, le village de l’annonciation et de la vie cachée de Jésus. Outre la grotte vénérée de l’annonciation, où tout à commencé, la visite des sous-sols de la maison des Soeurs de Nazareth révèle bien des surprises que je vous laisse découvrir.

Nous redescendons ensuite à Bethléem, en territoire palestinien. Dans la crypte de la basilique de la Nativité, la plus ancienne église de Terre Sainte, on retrouve la grotte de la naissance de Jésus, et le lieu où vécut saint Jérôme, grand traducteur de la Bible, du grec au latin.

Non loin de là, dans le village d’Aïn Karem, qui fait partie du district de Jérusalem, on commémore la Visitation, le séjour de Marie auprès de sa cousine Élisabeth, ainsi que de la naissance de Jean-Baptiste.

TABLE DES MATIÈRES

I. L’ÉGISE SAINTE ANNE
Où se trouve-t-elle ?
Dans le secteur de la piscine probatique
L’infirme de la piscine — Jn 5, 1-8
Le églises successives
Photos des fouilles
Ste Marie de la probatique (byzantins)
Ste Anne (croisés)
Vues de l’église Ste Anne

II. NAZARETH

  1. LA VILLE DE NAZARETH
    Carte
    Vues de Nazareth
    Nazareth, évolutions
  2. LE VILLAGE ÉVANGÉLIQUE
    Les limites du village évangélique
    Les vestiges de l’ancien village
    Une maison de l’époque de Jésus découverte à Nazareth en dec. 2009
    Le cadre de la vie de la Sainte Famille
    Aujourd’hui et hier
  3. LA BASILIQUE DE L’ANNONCIATION
    Avant cette basilique ?
    La basilique inférieure : la grotte de l’annonciation
    Quelle relation entre la maison de la Vierge et la grotte vénérée ?
    La basilique supérieure
  4. LE TOMBEAU DU JUSTE
    Le tombeau
    La maison de Jésus ?
  5. SEPPHORIS, LA VILLE À CÔTÉ
    Le chef-lieu de la Galilée

III. BETHLÉEM

  1. LA VILLE DE BETHLÉEM
    Carte
    Vues de Bethléem
    Le champ des bergers
  2. LA BASILIQUE DE LA NATIVITÉ
    La basilique (entrée)
    La plus ancienne église de Terre Sainte
    La basilique (intérieur)
    La grotte de la Nativité
    Saint Jérôme
    Annexe : la maison d’Ephrem à Taibeh

IV. AÏN-KAREM
Carte
Le sanctuaire de la Visitation
Le sanctuaire de st Jean-Baptiste
Saint Jean du désert
Une caverne étonnante…


Cliquer sur l’image pour télécharger l’étude en format .pdf

Smartphone ou tablette :  format e-pub

Accès à la présentation de la Petite École Biblique

4. Jean-Baptiste, prophète de la foi

Voici une petite étude biblique toute simple. Elle porte sur la place de Jean-Baptiste dans les Évangiles, qui est loin d’être négligeable.

Jean-Baptiste, parent de Jésus (Lc 1, 36), et son Précurseur (Ac 13, 24), surgit brusquement pour appeler, sur un mode prophétique, à la conversion, en vue d’accueillir Jésus qui vient.

Bref, le personnage est incontournable ! Il faut donc essayer de mieux le connaître. Pour faire cette découverte, j’ai gardé, dans cette nouvelle édition du livret, une approche très simple telle que je l’avais composée dans la première édition.

Et pour cette seconde édition, un certain nombre de « Notes » plus techniques ont été réparties ici ou là au cours de l’étude, et des annexes plus développées ont été ajoutées à la fin.

Puisse Jean-Baptiste continuer à nous conduire à Jésus à travers tous ces textes que nous allons lire !

TABLE DES MATIÈRES

I. Les origines de Jean-Baptiste
Tout a commencé avec Jean-Baptiste — Ac 1, 21-26 et 10, 37
L’annonce à Zacharie — Lc 1, 5-25
Visitation de Marie à Élisabeth — Lc 1, 39-45
Naissance et circoncision de Jean-Baptiste — Lc 1, 57-66
L’action de grâces de Zacharie — Lc 1, 67-79
La vie cachée de Jean-Baptiste — Lc 1, 80

II. Le ministère de Jean-Baptiste : désigner le Messie
Présentation de Jean le baptiseur — Mt 3, 1-6
NOTE : PARTICULARITÉS DU BAPTÊME DE JEAN-BAPTISTE
Prédication de Jean-Baptiste — en Mt 3, 7-10
Prédication de Jean-Baptiste — en Lc 3, 10-14
NOTE : JEAN-BAPTISTE ET LA PROPHÉTIE DE MALACHIE
Témoignage de Jean-Baptiste sur lui-même — Jn 1, 19-28
Celui qui vient vous baptisera dans l’Esprit Saint — Mt 3, 11-12
Le baptême de Jésus par Jean-Baptiste — Mt 3, 13-17
Matthieu 3, 13-17 (suite)
Jean-Baptiste désigne l’Agneau de Dieu à ses disciples — Jn 1, 29-39

III. Du Messie au Fils de Dieu
Les disciples de Jean se mettent à baptiser — Jn 3, 22-26 et 4, 1-2
Nouveau témoignage de Jean-Baptiste — Jn 3, 27-31
Arrestation de Jean-Baptiste — Mt 4, 12
Place à l’époux ! — Mt 9, 14-17
Les doutes de Jean-Baptiste en prison — Mt 11, 2-6
Jésus rend témoignage à Jean-Baptiste — Mt 11, 7-15 et Lc 16, 16

IV. L’incrédulité persistante face aux envoyés de Dieu
L’ascète et le glouton — Mt 11, 16-19
Les Œuvres du Père — Jn 5, 33-38
L’autorité de Dieu — Mt 21, 23-27
Parabole des deux fils — Mt 21, 28-32

V. La mort de Jean-Baptiste
Exécution de Jean-Baptiste — Mt 14, 1-13
Jean-Baptiste, le nouvel Élie — Mt 17, 10-13
Jésus se prépare à sa passion — Jn 10, 36-42
NOTE : LE PARALLÈLE ENTRE JEAN-BAPTISTE ET ÉLIE
NOTE : FIGURES MESSIANIQUES DU PREMIER SIÈCLE
NOTE : LA TOMBE DE JEAN-BAPTISTE

VI. Jean-Baptiste, prophète et témoin de la foi
L’apôtre Paul parle de Jean-Baptiste — Ac 13, 24-25
L’apôtre Jean parle de Jean-Baptiste — Jn 1, 6-9
Les Johannites d’Éphèse — Ac 19, 1-7
NOTE : LES HÉRITIERS DE JEAN-BAPTISTE EN IRAK

Conclusion. Un aspect kaléïdoscopique

ANNEXES
Homélie de saint Augustin pour la Nativité de Jean-Baptiste
De manifestation en manifestations
Aïn-Karem, le lieu de la naissance de Jean-Baptiste
Carte
Le sanctuaire de la Visitation
Le sanctuaire de st Jean-Baptiste
Saint Jean du désert
Une caverne étonnante…
Jean-Baptiste : une jeunesse à Qumran ?
Quelques photos de Qumran
Qumran n’est pas un monastère essénien


Cliquer sur l’image pour télécharger l’étude en format .pdf

Smartphone ou tablette :  format e-pub

Accès à la présentation de la Petite École Biblique

104. Le prologue de Jean

Si nos quatre évangiles en viennent à affirmer l’identité divine de Jésus, c’est le quatrième (attribué à Jean) qui en tire jusqu’au bout les conséquences, en aval de sa vie terrestre jusqu’en amont. En aval, c’est-à-dire ce qui suit la vie-mort-résurrection de Jésus : il monte au ciel et s’assoit à la droite de Dieu, façon biblique de dire que le Ressuscité partage désormais sa domination sur l’univers. De cette réalité, les évangiles synoptiques en rendent compte.

Mais Jean va plus loin, jusqu’à affirmer la préexistence de Jésus (ou de celui qui allait devenir Jésus en s’incarnant) en amont de sa vie terrestre, avant les jours de sa chair. Si Jésus est Dieu, ce qui sera pleinement manifeste pour les témoins de la résurrection, il ne peut être qu’éternel. Or donc, il faut qu’il « soit » depuis toujours, même avant la création du monde, ce qu’affirme le prologue. Sans nier cette réalité d’une préexistence éternelle de la personne du Christ, les évangiles synoptiques ne l’expriment pas, se contentant d’explorer le versant terrestre de la vie de Jésus, de sa conception à son ascension.

Cette idée de l’origine mystérieuse et éternelle de Jésus qui parcourt tout le quatrième évangile est annoncée par le prologue, dès ses premiers mots : « Au commencement était le Verbe et le Verbe était tourné vers Dieu et le Verbe était Dieu. » (Jn 1, 1).

TABLE DES MATIÈRES

I. LE VERBE VIENT, v. 1-11

  1. LE VERBE ÉTAIT TOURNÉ VERS DIEU — v. 1-5
    D’où vient le titre de Verbe ?
    Au commencement…
    La Sagesse personnifiée
    Du Verbe à Jésus
    L’activité créatrice du Verbe
    Le Verbe, Vie et Lumière
    La ténèbre ne l’a pas saisie
  2. LE TÉMOIGNAGE DE JEAN — v. 6-8
    La figure de Jean-Baptiste
    Jean le témoin
  3. LA VENUE DU VERBE DANS LE MONDE — v. 9-11
    La lumière, le véritable qui illumine tout homme
    La lumière vient dans le monde
    Le refus de la lumière

II. ENFANTS DE DIEU, v. 12-13
Le pouvoir de devenir enfants de Dieu
À ceux qui croient en son Nom
Eux, non pas de sangs, ni d’une volonté de chair, ni d’une volonté d’homme
Mais de Dieu ont été engendrés

III. RÉVÉLATEUR DU PÈRE, v. 14-18

  1. LE VERBE CHAIR EST DEVENU — v. 14
    Le Logos fait chair
    Il a dressé sa tente
    Et nous avons contemplé sa gloire
    Comme unique-engendré auprès du Père, plein de grâce et de vérité
  2. LE CRI DE JEAN — v. 15
    Celui qui vient derrière moi
  3. LA GRÂCE DE CONNAÎTRE LE PÈRE — v. 16-18
    Grâce sur grâce
    Dieu, personne ne l’a jamais vu
    Vers le sein du Père
    C’est lui qui a conduit à le connaître

CONCLUSION — Dès le porche, un choix à faire

ANNEXES
Saint Irénée : le Fils est l’exégète du Père
Le chapitre 1, une nouvelle création
Images bibliques de la présence divine
En quoi l’évangile de Jean est-il différent ?
Dieu vient comme lumière, par son Verbe, dans nos cœurs
La chair de la vie selon Jean
Pour chanter le prologue


Cliquer sur l’image pour télécharger l’étude en format .pdf

Smartphone ou tablette :  format e-pub

Accès à la présentation de la Petite École Biblique

103. Cheveux et poils dans la Bible

Quoi de plus insignifiant qu’un cheveu, que nous perdons par centaines chaque jour, le plus souvent sans nous en rendre compte, symbole de ce monde éphémère et en train de passer ? Mais ces derniers temps, ce sujet n’est pas si banal que cela…

Rasés, coupés, dévoilés… Les images de la résistance des Iraniennes ont fait le tour du monde. Leur cible : le régime des Mollah. Leur arme symbolique : leurs cheveux.

« L’acte de se couper les cheveux pour une femme est généralement signe de deuil, le plus souvent de son mari. C’est se couper de la séduction associée à la chevelure longue. Par extension, c’est devenu un signe de révolte contre l’ordre établi, souvent employé dans l’histoire par les militantes féministes. En Iran, c’est symboliquement une manière d’appeler à la mort du régime », décrypte l’ethnologue Christian Bromberger, professeur émérite à l’université d’Aix-en-Provence et auteur de Les Sens du poil. Une anthropologie de la pilosité ».

Alors, quand le Christ lui-même nous dit à plusieurs reprises : « Et même les cheveux de votre tête sont tous comptés » (Lc 12, 7; Mt 10, 30); ou encore : « Il ne se perdra pas un cheveu de votre tête » (Lc 21, 18), il faut peut-être regarder de plus près dans la Bible ce que l’on peut découvrir à propos des cheveux et des poils !

Sujet inattendu ? Penchons-nous donc sans plus attendre sur la place des cheveux et des poils dans la Bible !

TABLE DES MATIÈRES

I. LA CHEVELURE : CRÉATURE, NATURE, CULTURE
La chevelure, une création belle et bonne
La chevelure, une représentation sociale
Chevelure et humiliation
La chevelure, lieu visible du repentir

II. LE POIL, OU L’INSUPPORTABLE VÉRITÉ DE L’ÊTRE
Prophètes, poils et cheveux
Le roi des barbus, des poilus, des velus ! Esaü !

III. LE CHEVEU COMME MODE DE RELATION À DIEU
Le naziréat
Cheveu et pureté rituelle
Cheveu et frange

CONCLUSION — Le cheveu, symbole du salut de Dieu

Annexe — Mèches rebelles


Cliquer sur l’image pour télécharger l’étude en format .pdf

Si vous utilisez un smartphone ou une tablette :  format e-pub

Accès à la présentation de la Petite École Biblique

102. Détresse de la fin et venue du Christ

Il ne manque pas de chrétiens, aujourd’hui comme hier, pour penser ou annoncer : l’époque troublée que nous vivons marque l’entrée dans les événements qui précèdent directement la Venue en gloire de Jésus, sa Parousie.

C’est bien possible. Mais on ne sait jamais clairement. C’est pourquoi il est toujours indispensable de retourner puiser à la source, à savoir les passages des trois évangiles synoptiques qui ont été affrontés eux-mêmes à faire cette annonce.

Dans une étude biblique précédente (n°57), La Venue de Jésus en gloire, nous avions pris le temps de lire de façon approfondie Marc 13. Il y a aussi les études n° 28 et 29, une lecture du livre de l’Apocalypse qui dévoile la présence cachée du Christ Juge au coeur de l’histoire humaine.

Cette fois-ci, pour continuer, nous allons parcourir les deux chapitres 24 et 25 de l’évangile de Matthieu, ce cinquième et dernier « discours » de son évangile, le discours « eschatologique ». Nous le ferons en suivant le texte, qui nous indique trois parties successives :

  • La Parousie du Fils de l’homme
  • Les paraboles de la vigilance
  • L’annonce du jugement dernier
    Pour une saine compréhension, il est nécessaire de ne pas dissocier les différents mouvements de la pensée de Matthieu, qu’il importe de découvrir dans sa globalité.

TABLE DES MATIÈRES

I. LA PAROUSIE DU FILS DE L’HOMME

  1. L’INTRODUCTION — Mt 24, 1-3
    Le contexte
    La fin du Temple
    La Venue du Christ
  2. LE COMMENCEMENT DES DOULEURS ET LA PERSÉCUTION — Mt 24, 4-14
    Le commencement des douleurs — Mt 24, 4-8
    Ne vous effrayez pas
    Ce n’est pas encore la fin
    Persécutions et témoignages — Mt 24, 9-14
    Vous serez livrés à la détresse
    L’ampleur du mal
    La perte de l’amour du prochain
  3. LA GRANDE TRIBULATION EN JUDÉE — Mt 24, 15-22
    L’abomination désolatrice
    La fuite dans les montagnes
    L’abrégement des jours à cause des élus
    La grande tribulation des temps parousiaques
  4. FAUSSES ANNONCES ET VISIBILITÉ DE LA PAROUSIE — Mt 24, 23-28
    N’en croyez rien ! N’en croyez rien !
    La visibilité universelle de la Parousie
  5. LA PAROUSIE DU FILS DE L’HOMME — Mt 24, 29-36
    L’ébranlement du cosmos
    L’apparition du signe du Fils de l’homme
    La parabole du figuier
    La proximité de la Parousie
    Sa date imprévisible
    Résumé et conclusion

II. LES PARABOLES DE LA VIGILANCE — Mt 24, 37 – 25, 30

  1. LES JOURS DE NOÉ ET LE VOLEUR DANS LA NUIT — Mt 24, 37-44
    L’insouciance de la génération du déluge
    L’un sera pris, l’autre laissé
    Sûrs de l’échéance, incertains du moment
  2. LE SERVITEUR À LA VENUE DE SON MAÎTRE — Mt 24, 45-51
    L’accomplissement fidèle et prudent de la mission reçue
    Mon maître tarde
    La sanction de l’abus d’autorité
  3. LA PARABOLE DES DIX VIERGES — Mt 25, 1-13
    La rencontre définitive avec le Christ lors des noces célestes
    Prévoyantes ou insouciantes : assumer la préparation
    Manquer le rendez-vous ?
  4. LA PARABOLE DES TALENTS — Mt 25, 14-30
    Mes propres serviteurs, des partenaires
    L’exigence des dons reçus : la fructification
    Abondance et surabondance, ou stérilité et perte

III. L’ANNONCE DU JUGEMENT DES NATIONS — Mt 25, 31-46
Un jugement universel basé sur l’amour concret
Une séparation des hommes en deux groupes
Les justes ont fait miséricorde au Christ sans le savoir
Car le Juge s’est identifié aux pauvres

CONCLUSION —Voilà donc comment se préparer à entrer dans le Royaume


Cliquer sur l’image pour télécharger l’étude en format .pdf

Si vous utilisez un smartphone ou une tablette :  format e-pub

Accès à la présentation de la Petite École Biblique