121. L’alliance nouvelle et éternelle

Nous allons cette fois-ci visiter quelques pages de l’Ancien Testament. Nous le savons, chaque Livre qui compose le Pentateuque a un style et une thématique qui le caractérisent.

Au sein du livre de l’Exode, on peut clairement distinguer deux parties. Après vingt-quatre chapitres de style narratif, l’auteur nous plonge, pendant les seize derniers, dans la description ardue des instructions divines pour la construction d’un lieu de culte avec son mobilier – la Tente de la rencontre -, suivies de leur exécution matérielle.

Ces réalités cultuelles de l’Ancien Testament sont-elles obsolètes parce que périmées ? Ont-elles au contraire quelque chose à nous dire ? Sont-elles prophétiques du culte nouveau que Jésus a instauré ? Comment comprendre l’accomplissement des Écritures ?

Vous allez être étonné(e)s du regard que porte cette étude biblique… Il fait pâlir les querelles liturgiques récentes concernant la forme extraordinaire du rite romain…


TABLE DES MATIÈRES

La Bible, la lettre et le nombre
Table détaillée
Texte d’Exode 24-25, traduction liturgique

I. REGARD SUR EXODE 24-25
La clé : rendre un culte à Dieu
Proposition de structure d’Exode 24-25
La signature officielle de l’Alliance
Structure proposée par B. Gandillot
Schéma

II. LA TENTE DE LA RENCONTRE
L’enclos
Le tabernacle
L’arche d’Alliance
Résumé

III. L’ANCIENNE ALLIANCE ET L’ARCHE D’ALLIANCE
A. L’ancienne alliance
Sa manifestation
Le rite de l’aspersion du sang
La lecture du livre de l’Alliance
B. Les trois objets de l’arche d’Alliance

  • Le vase contenant la manne
  • Le Témoignage ou Tables de la Loi
  • Le bâton fleuri d’Aaron

C. L’accomplissement des Écritures

IV. LA NOUVELLE ALLIANCE
A. Présence de Dieu dans les Écritures et ménorah
Présence ou gloire de Dieu
La ménorah et les Écritures
(Ne pas confondre avec la Hannoukkia)
B. Présence de Dieu et pains de proposition
Ils virent le Dieu d’Israël
Les douze pains de proposition
C. L’alliance nouvelle et éternelle
Exode 24 et 25 : la forme du référentiel hébraïco-chrétien
Vous ne comprenez pas encore !

CONCLUSION — La cohérence biblique du culte


Cliquer sur l’image pour télécharger l’étude en format .pdf

Smartphone ou tablette : format e-pub

Accès à la présentation de la Petite École Biblique

120. Marie chez Élisabeth

Cet épisode de la vie de la Vierge Marie fait suite, dans l’évangile selon saint Luc, à celui de l’Annonciation. Les deux sont articulés l’un sur l’autre, et ce séjour de trois mois chez Élisabeth est un peu escamoté, parce qu’il est d’abord marqué par la rencontre des deux femmes et par la louage du Magnificat. Mais à bien y réfléchir, il garde toute son épaisseur humaine : une séparation de trois mois avec Joseph, un service de ce couple âgé dans les dernières semaines avant la naissance du petit Jean.

Il faut souligner que cette grâce inouïe d’un dialogue avec l’Archange Gabriel, et de l’incarnation du Verbe de Dieu en son sein, ne plonge pas Marie dans un état second, comme extraite des contingences de ce monde. Au contraire, la voici projetée « en hâte » vers l’humble service familial. Signe d’un équilibre remarquable : la vie mystique authentique s’épanouit en charité concrète.


TABLE DES MATIÈRES

I. MARIE NOUVELLE ARCHE D’ALLIANCE
Lc 1, 39-45 au regard de 2 S 6
Les deux récits commencent de manière analogue
Les mots de la crainte
Joie et danse
Cris du peuple… cri d’Élisabeth
Trois mois
Marie, demeure de Dieu
Réflexions complémentaires
Marie et la dignité du foetus et de l’embryon
Luc voit-il dans la Visitation une manifestation de Pentecôte ?
L’exercice des charismes lors de la Visitation
Marie, modèle de la réponse de foi
Marie, modèle de l’évangélisateur

II. LA LOUANGE DE MARIE
La composition du texte du Magnificat
Quelques remarques de bon sens

  1. Marie chante la grandeur de Dieu
    Il s’est penché sur son humble servante
    Tous les âges me diront bienheureuse
    Le puissant fit pour moi des merveilles
    Saint, son Nom !
  2. Marie chante la Miséricorde
    La miséricorde de Dieu
    Déployant la force de son bras
    Il relève Israël son serviteur
    Il se souvient de son amour

CONCLUSION — Le Magnificat renouvelle notre prière et notre engagement

ANNEXES
Le vrai culte marial
La Visitation dans l’art
Le sanctuaire de la Visitation
Prières


Cliquer sur l’image pour télécharger l’étude en format .pdf

Smartphone ou tablette : format e-pub

Accès à la présentation de la Petite École Biblique

Lancement d’une édition inédite de la Bible conçue par des femmes africaines

Analyse. Une Bible méditative inédite par des femmes africaines a  été conçue par l’ensemble des sociétés bibliques africaines. Elle sera  officiellement lancée samedi 13 avril, mais sa diffusion en français a  déjà commencé.              Charlotte Gambert, sur le site de La Croix

« C’est la première fois que des sociétés bibliques aussi diverses, sur un continent aussi hétéroclite que l’Afrique, réussissent à concevoir un projet d’une telle envergure ! » Elsbeth Scherrer, directrice éditoriale de l’Alliance biblique universelle (ABU), qui a participé à l’édition française d’une nouvelle Bible, spécifiquement dédiée aux femmes africaines, ne cache pas son enthousiasme.

Samedi 13 avril au temple de l’Étoile, dans le 17e arrondissement de Paris, une « Bible de méditation par les femmes d’Afrique » sera officiellement lancée en français, au cours d’un événement organisé par l’Alliance biblique française, la Communauté des Églises d’expression africaine francophones (CEAF) et la Fédération protestante de France (FPF). Conçu par 26 sociétés bibliques d’Afrique, l’objet de presque 2 000 pages (Éditions Bibli’o, 35 € pour l’édition classique ou 52 € pour la version haut de gamme) est en vente en France depuis le mois de février. À ce jour, 26 000 exemplaires ont été imprimés, destinés à une quinzaine de pays francophones.

Continuer la lecture de Lancement d’une édition inédite de la Bible conçue par des femmes africaines

Chaque jour, j'étudie la Bible !