122. L’adoration

Dans le langage ordinaire, on adore aussi bien le chocolat, son cheval, ses enfants, Zidane, et Dieu lui-même : indice qu’il faut travailler la notion d’adoration. Adorer ? Avoir un goût prononcé, voire excessif, pour aimer d’une affection passionnée, voire désordonnée jusqu’à idolâtrer : « j’adore ! »

Mais rendre un culte intérieur dans une attitude de recueillement, ce n’est pas la même chose. Et lorsque nous ouvrons la Bible, nous constatons qu’une constellation de mots hébreux ou grecs sont traduits par « adorer »; la plupart du temps, cette traduction est peu adéquate (voir dans les annexes). Il n’est donc pas si facile que cela de saisir ce qu’est l’adoration dans la Bible.

Autre chose. Aujourd’hui, dans les milieux catholiques, lorsqu’on prononce le mot « adoration », beaucoup pensent immédiatement : adoration eucharistique. On peut penser qu’il y a eu un approfondissement du mystère de l’eucharistie dans la conscience ecclésiale. Mais on peut aussi se demander s’il n’y a pas là une restriction, une réduction… une sorte de perte de vue de l’importance du premier commandement : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force » (Dt 6,5). Avons-nous encore conscience vive que « le Seigneur ton Dieu est un feu dévorant, c’est un Dieu jaloux ! » (Dt 4,24) ?

C’est pourquoi je vous propose de revisiter succinctement l’ensemble de la Bible en essayant de saisir ce qu’est l’esprit d’adoration, à travers la vie des grands croyants et des premiers chrétiens. Nous allons y trouver de précieux enseignements pour tenter de mieux suivre Jésus dans son engagement : « C’est le Seigneur ton Dieu que tu adoreras, à lui seul tu rendras un culte » (Mt 4,10).


CONTENU

I. ABRAHAM
Abraham au chêne de Moré — Gn 12,5-9
Abraham au chêne de Mambré — Gn 13,18
La rencontre avec Melchisédek — Gn 14,17-20
Le Dieu très-haut, qui a créé le ciel et la terre — Gn 14,21-23
Le prosternement — Gn 17,3.17 & 18,2
Le sacrifice d’Isaac — Gn 22,1-14

II. MOÏSE
Le buisson ardent — Ex 3,1-6
Dieu révèle son Nom — Ex 3,13-15
Les dix paroles — Ex 20-1-17
L’alliance — Ex 24,1-7
L’épisode du veau d’or — Ex 32
La leçon donnée à Moïse tenu à distance — Ex 40,34-35
Sévères mises en garde contre l’idolâtrie

III. À JÉRUSALEM
Le choix de l’emplacement du Temple — 1 Ch 21,18-22,1
L’adoration du vrai Dieu au coeur des remous de l’histoire
D’idolâtrie en idolâtrie
Le retour d’Exil
La destruction du second Temple

IV. LES PROPHÈTES
Isaïe
Jérémie
Ezéchiel
Daniel

V. LES PSAUMES
Psaumes célébrant la sainteté de Yahvé
Psaumes d’adoration

VI. LA VIERGE MARIE
Je suis la servante du Seigneur — Lc 1,26-38
Grand est le Seigneur — Lc 1,46-55
Gloire à Dieu au plus haut des cieux — Lc 2,13-14
Mes yeux ont vu le salut que tu préparais — Lc 2,25-32
Debout le long de la croix — Jn 19,25-27

VII. JÉSUS ET LES DISCIPLES
La tentation faite à Jésus — Mt 4
Le dialogue avec la Samaritaine — Jn 4,21-24
L’hommage de Pierre — Lc 5,8-9
Les réactions des uns et des autres
Après la résurrection

VIII. SAINT PAUL
Sa conversion foudroyante
L’appel à l’adoration du Christ
Dans la lettre aux Romains
D’autres morceaux choisis
Et encore (2)

IX. L’APOCALYPSE DE JEAN
Dès le prologue — Ap 1,5-6
Louange céleste au Dieu créateur — Ap 4
Louange à l’Agneau victorieux — Ap 5
Louange des rachetés — Ap 7,9-12
La vocation de tout homme à l’adoration — Ap 14,6-7

CONCLUSION — L’adoration, évangile éternel

ANNEXES
Dis-moi qui tu sers, je te dirai qui tu aimes
L’agenouillement
Pour une reconnaissance de l’eucharistie dans sa totalité
L’adoration de la croix, l’adoration eucharistique
Que produit l’adoration en esprit et en vérité ?


Cliquer sur l’image pour télécharger l’étude en format .pdf

Smartphone ou tablette : format e-pub

Accès à la présentation de la Petite École Biblique

Donald Trump, vendeur de Bibles

Francis Daoust, directeur général de la Société Canadienne Biblique (Socabi), Parabole juin 2024/2.

Nombreux sont ceux et celles qui ont été outrés en 2020 lorsque Donald Trump a posé, Bible à la main, devant l’église épiscopale St. Johns à Washington. Le président américain agissait ainsi afin d’envoyer un message clair à des manifestants amassés face à la Maison-Blanche. Peu de temps avant, lors d’une conférence de presse, le millionnaire new-yorkais s’était en effet référé à un passage de la Lettre de Paul aux Romains afin de soutenir que l’éventuel usage de la force contre les protestataires serait justifié par les Écritures elles-mêmes : « Que chacun soit soumis aux autorités supérieures, car il n’y a d’autorité qu’en dépendance de Dieu, et celles qui existent sont établies sous la dépendance de Dieu ; si bien qu’en se dressant contre l’autorité, on est contre l’ordre des choses établi par Dieu, et en prenant cette position, on attire sur soi le jugement» (Romains 13, 1-2). C’est d’ailleurs en utilisant des gaz lacrymogènes, et une force démesurée et largement condamnée, que les policiers avaient permis à Trump de se frayer un chemin jusqu’au parvis de l’église.

Quatre ans plus tard, Trump pose à nouveau Bible en main, mais cette fois-ci afin de faire du commerce. Il s’agit d’une édition des Écritures nommée Que Dieu bénisse les États-Unis d’Amérique. Cette entreprise est une collaboration avec le chanteur country Lee Greenwood, célèbre pour la chanson patriotique Gad Bless the USA parue en 1984 et également connue sous le nom de Proud to Be an American. Dans la vidéo promotionnelle, Trump mentionne que la Bible est son livre préféré, que chaque foyer devrait en posséder une et énonce un nouveau slogan : « Make America Pray Again ». On peut se procurer cet ouvrage pour 60 dollars américains, soit environ 82 dollars canadiens.

Continuer la lecture de Donald Trump, vendeur de Bibles

121. L’alliance nouvelle et éternelle

Nous allons cette fois-ci visiter quelques pages de l’Ancien Testament. Nous le savons, chaque Livre qui compose le Pentateuque a un style et une thématique qui le caractérisent.

Au sein du livre de l’Exode, on peut clairement distinguer deux parties. Après vingt-quatre chapitres de style narratif, l’auteur nous plonge, pendant les seize derniers, dans la description ardue des instructions divines pour la construction d’un lieu de culte avec son mobilier – la Tente de la rencontre -, suivies de leur exécution matérielle.

Ces réalités cultuelles de l’Ancien Testament sont-elles obsolètes parce que périmées ? Ont-elles au contraire quelque chose à nous dire ? Sont-elles prophétiques du culte nouveau que Jésus a instauré ? Comment comprendre l’accomplissement des Écritures ?

Vous allez être étonné(e)s du regard que porte cette étude biblique… Il fait pâlir les querelles liturgiques récentes concernant la forme extraordinaire du rite romain…


TABLE DES MATIÈRES

La Bible, la lettre et le nombre
Table détaillée
Texte d’Exode 24-25, traduction liturgique

I. REGARD SUR EXODE 24-25
La clé : rendre un culte à Dieu
Proposition de structure d’Exode 24-25
La signature officielle de l’Alliance
Structure proposée par B. Gandillot
Schéma

II. LA TENTE DE LA RENCONTRE
L’enclos
Le tabernacle
L’arche d’Alliance
Résumé

III. L’ANCIENNE ALLIANCE ET L’ARCHE D’ALLIANCE
A. L’ancienne alliance
Sa manifestation
Le rite de l’aspersion du sang
La lecture du livre de l’Alliance
B. Les trois objets de l’arche d’Alliance

  • Le vase contenant la manne
  • Le Témoignage ou Tables de la Loi
  • Le bâton fleuri d’Aaron

C. L’accomplissement des Écritures

IV. LA NOUVELLE ALLIANCE
A. Présence de Dieu dans les Écritures et ménorah
Présence ou gloire de Dieu
La ménorah et les Écritures
(Ne pas confondre avec la Hannoukkia)
B. Présence de Dieu et pains de proposition
Ils virent le Dieu d’Israël
Les douze pains de proposition
C. L’alliance nouvelle et éternelle
Exode 24 et 25 : la forme du référentiel hébraïco-chrétien
Vous ne comprenez pas encore !

CONCLUSION — La cohérence biblique du culte


Cliquer sur l’image pour télécharger l’étude en format .pdf

Smartphone ou tablette : format e-pub

Accès à la présentation de la Petite École Biblique

120. Marie chez Élisabeth

Cet épisode de la vie de la Vierge Marie fait suite, dans l’évangile selon saint Luc, à celui de l’Annonciation. Les deux sont articulés l’un sur l’autre, et ce séjour de trois mois chez Élisabeth est un peu escamoté, parce qu’il est d’abord marqué par la rencontre des deux femmes et par la louage du Magnificat. Mais à bien y réfléchir, il garde toute son épaisseur humaine : une séparation de trois mois avec Joseph, un service de ce couple âgé dans les dernières semaines avant la naissance du petit Jean.

Il faut souligner que cette grâce inouïe d’un dialogue avec l’Archange Gabriel, et de l’incarnation du Verbe de Dieu en son sein, ne plonge pas Marie dans un état second, comme extraite des contingences de ce monde. Au contraire, la voici projetée « en hâte » vers l’humble service familial. Signe d’un équilibre remarquable : la vie mystique authentique s’épanouit en charité concrète.


TABLE DES MATIÈRES

I. MARIE NOUVELLE ARCHE D’ALLIANCE
Lc 1, 39-45 au regard de 2 S 6
Les deux récits commencent de manière analogue
Les mots de la crainte
Joie et danse
Cris du peuple… cri d’Élisabeth
Trois mois
Marie, demeure de Dieu
Réflexions complémentaires
Marie et la dignité du foetus et de l’embryon
Luc voit-il dans la Visitation une manifestation de Pentecôte ?
L’exercice des charismes lors de la Visitation
Marie, modèle de la réponse de foi
Marie, modèle de l’évangélisateur

II. LA LOUANGE DE MARIE
La composition du texte du Magnificat
Quelques remarques de bon sens

  1. Marie chante la grandeur de Dieu
    Il s’est penché sur son humble servante
    Tous les âges me diront bienheureuse
    Le puissant fit pour moi des merveilles
    Saint, son Nom !
  2. Marie chante la Miséricorde
    La miséricorde de Dieu
    Déployant la force de son bras
    Il relève Israël son serviteur
    Il se souvient de son amour

CONCLUSION — Le Magnificat renouvelle notre prière et notre engagement

ANNEXES
Le vrai culte marial
La Visitation dans l’art
Le sanctuaire de la Visitation
Prières


Cliquer sur l’image pour télécharger l’étude en format .pdf

Smartphone ou tablette : format e-pub

Accès à la présentation de la Petite École Biblique

Chaque jour, j'étudie la Bible !