103. Cheveux et poils dans la Bible

Quoi de plus insignifiant qu’un cheveu, que nous perdons par centaines chaque jour, le plus souvent sans nous en rendre compte, symbole de ce monde éphémère et en train de passer ? Mais ces derniers temps, ce sujet n’est pas si banal que cela…

Rasés, coupés, dévoilés… Les images de la résistance des Iraniennes ont fait le tour du monde. Leur cible : le régime des Mollah. Leur arme symbolique : leurs cheveux.

« L’acte de se couper les cheveux pour une femme est généralement signe de deuil, le plus souvent de son mari. C’est se couper de la séduction associée à la chevelure longue. Par extension, c’est devenu un signe de révolte contre l’ordre établi, souvent employé dans l’histoire par les militantes féministes. En Iran, c’est symboliquement une manière d’appeler à la mort du régime », décrypte l’ethnologue Christian Bromberger, professeur émérite à l’université d’Aix-en-Provence et auteur de Les Sens du poil. Une anthropologie de la pilosité ».

Alors, quand le Christ lui-même nous dit à plusieurs reprises : « Et même les cheveux de votre tête sont tous comptés » (Lc 12, 7; Mt 10, 30); ou encore : « Il ne se perdra pas un cheveu de votre tête » (Lc 21, 18), il faut peut-être regarder de plus près dans la Bible ce que l’on peut découvrir à propos des cheveux et des poils !

Sujet inattendu ? Penchons-nous donc sans plus attendre sur la place des cheveux et des poils dans la Bible !

TABLE DES MATIÈRES

I. LA CHEVELURE : CRÉATURE, NATURE, CULTURE
La chevelure, une création belle et bonne
La chevelure, une représentation sociale
Chevelure et humiliation
La chevelure, lieu visible du repentir

II. LE POIL, OU L’INSUPPORTABLE VÉRITÉ DE L’ÊTRE
Prophètes, poils et cheveux
Le roi des barbus, des poilus, des velus ! Esaü !

III. LE CHEVEU COMME MODE DE RELATION À DIEU
Le naziréat
Cheveu et pureté rituelle
Cheveu et frange

CONCLUSION — Le cheveu, symbole du salut de Dieu

Annexe — Mèches rebelles


Cliquer sur l’image pour télécharger l’étude en format .pdf

Si vous utilisez un smartphone ou une tablette :  format e-pub

Accès à la présentation de la Petite École Biblique

102. Détresse de la fin et venue du Christ

Il ne manque pas de chrétiens, aujourd’hui comme hier, pour penser ou annoncer : l’époque troublée que nous vivons marque l’entrée dans les événements qui précèdent directement la Venue en gloire de Jésus, sa Parousie.

C’est bien possible. Mais on ne sait jamais clairement. C’est pourquoi il est toujours indispensable de retourner puiser à la source, à savoir les passages des trois évangiles synoptiques qui ont été affrontés eux-mêmes à faire cette annonce.

Dans une étude biblique précédente (n°57), La Venue de Jésus en gloire, nous avions pris le temps de lire de façon approfondie Marc 13. Il y a aussi les études n° 28 et 29, une lecture du livre de l’Apocalypse qui dévoile la présence cachée du Christ Juge au coeur de l’histoire humaine.

Cette fois-ci, pour continuer, nous allons parcourir les deux chapitres 24 et 25 de l’évangile de Matthieu, ce cinquième et dernier « discours » de son évangile, le discours « eschatologique ». Nous le ferons en suivant le texte, qui nous indique trois parties successives :

  • La Parousie du Fils de l’homme
  • Les paraboles de la vigilance
  • L’annonce du jugement dernier
    Pour une saine compréhension, il est nécessaire de ne pas dissocier les différents mouvements de la pensée de Matthieu, qu’il importe de découvrir dans sa globalité.

TABLE DES MATIÈRES

I. LA PAROUSIE DU FILS DE L’HOMME

  1. L’INTRODUCTION — Mt 24, 1-3
    Le contexte
    La fin du Temple
    La Venue du Christ
  2. LE COMMENCEMENT DES DOULEURS ET LA PERSÉCUTION — Mt 24, 4-14
    Le commencement des douleurs — Mt 24, 4-8
    Ne vous effrayez pas
    Ce n’est pas encore la fin
    Persécutions et témoignages — Mt 24, 9-14
    Vous serez livrés à la détresse
    L’ampleur du mal
    La perte de l’amour du prochain
  3. LA GRANDE TRIBULATION EN JUDÉE — Mt 24, 15-22
    L’abomination désolatrice
    La fuite dans les montagnes
    L’abrégement des jours à cause des élus
    La grande tribulation des temps parousiaques
  4. FAUSSES ANNONCES ET VISIBILITÉ DE LA PAROUSIE — Mt 24, 23-28
    N’en croyez rien ! N’en croyez rien !
    La visibilité universelle de la Parousie
  5. LA PAROUSIE DU FILS DE L’HOMME — Mt 24, 29-36
    L’ébranlement du cosmos
    L’apparition du signe du Fils de l’homme
    La parabole du figuier
    La proximité de la Parousie
    Sa date imprévisible
    Résumé et conclusion

II. LES PARABOLES DE LA VIGILANCE — Mt 24, 37 – 25, 30

  1. LES JOURS DE NOÉ ET LE VOLEUR DANS LA NUIT — Mt 24, 37-44
    L’insouciance de la génération du déluge
    L’un sera pris, l’autre laissé
    Sûrs de l’échéance, incertains du moment
  2. LE SERVITEUR À LA VENUE DE SON MAÎTRE — Mt 24, 45-51
    L’accomplissement fidèle et prudent de la mission reçue
    Mon maître tarde
    La sanction de l’abus d’autorité
  3. LA PARABOLE DES DIX VIERGES — Mt 25, 1-13
    La rencontre définitive avec le Christ lors des noces célestes
    Prévoyantes ou insouciantes : assumer la préparation
    Manquer le rendez-vous ?
  4. LA PARABOLE DES TALENTS — Mt 25, 14-30
    Mes propres serviteurs, des partenaires
    L’exigence des dons reçus : la fructification
    Abondance et surabondance, ou stérilité et perte

III. L’ANNONCE DU JUGEMENT DES NATIONS — Mt 25, 31-46
Un jugement universel basé sur l’amour concret
Une séparation des hommes en deux groupes
Les justes ont fait miséricorde au Christ sans le savoir
Car le Juge s’est identifié aux pauvres

CONCLUSION —Voilà donc comment se préparer à entrer dans le Royaume


Cliquer sur l’image pour télécharger l’étude en format .pdf

Si vous utilisez un smartphone ou une tablette :  format e-pub

Accès à la présentation de la Petite École Biblique

Portail de la Bible

Cet ouvrage propose trois types de ressources visuelles pour aider à mieux comprendre la Bible :

• Des chronologies de l’histoire du salut d’Abraham à nos jours.

• Des cartes des événements les plus significatifs du peuple de Dieu jusqu’à la première expansion de l’Église.

• Des illustrations de chacun des livres qui composent l’Ancien et le Nouveau Testament selon le canon catholique.

Portail de la Bible devient ainsi un ouvrage de référence complémentaire aux éditions disponibles de la Bible, aux manuels d’introduction à l’Écriture Sainte, aux monographies d’études bibliques, aux livres d’enseignement de la religion ou de catéchèse et, en général, à tout matériel didactique lié à la Parole de Dieu. Il a déjà été traduit en espagnol, italien, anglais, polonais, chinois et portugais.

PRÉSENTATION SUR LE SITE DE L’ÉDITEUR

101. David, sa montée au trône

Nous avons vécu récemment les funérailles de la Reine Elisabeth II. Pourquoi ne pas parler de la naissance de la royauté en Israël, et particulièrement du roi David ?

Dans la Bible, l’histoire de David se trouve dans le Livre de Samuel – elle est reprise ensuite dans le Livre des Chroniques. Le prophète Samuel nous introduit dans l’histoire de la royauté d’Israël. C’est lui qui oint le premier roi d’Israël, Saül. Un roi que la Bible présente avec des côtés très sombres, traversé de désirs, de pulsions, de violence, David au contraire est le roi lumineux.

Le livre présente l’histoire d’Israël sur une courte période historique, de la fin de l’époque des Juges à la succession au trône de David, soit moins d’un siècle. Ces quelques décennies n’en sont pas moins importantes, car elles déterminent selon la narration biblique le passage d’une époque – le temps des Juges – « où chacun faisait comme bon lui semblait » (cf. Jg 17,6; 18,1; 19,1; 21,25) à un temps où le pouvoir centralisé repose entre les mains d’un roi. Il convient de ne pas oublier que nous sommes dans l’ordre du récit, c’est-à-dire d’une construction narrative a posteriori, à distance des événements qu’elle rapporte.

TABLE DES MATIÈRES

I. LE CHOIX DE DIEU — 1 S 16-17
David, le jeune berger — 1 S 16, 1-13
Saül et David
Une onction secrète
Le Seigneur regarde le coeur
David, le page musicien — 1 S 16, 14-23
L’arrivée de David à la cour de Saül
Le berger et le guerrier
David, le héros valeureux — 1 S 17
Un jeune homme ambitieux ?
Un homme aux qualités guerrières
Le combat du berger contre Goliath
Pause. L’épée de Goliath

II. ENTRE AMITIÉ, AMOUR ET HAINE — 1 S 18
Trois traditions
David et Jonathan
David, Saül et Mikal

III. JONATHAN ENTRE SAÜL ET DAVID — 1 S 20
La volonté de Saül contrariée par Jonathan et Mikal : 1 S 19
Les flèches de l’amitié et de la discorde : 1 S 20
Une alliance entre David et Jonathan ?

IV. LES ERRANCES D’UN PROSCRIT — 1 S 21-23
Dissimulation à Nov
Simulation à Gath
Chef de bande
Le massacre des prêtres de Nov
Sauveur de Qeila
L’errance dans le désert de Ziph

V. LES TENTATIONS DE L’OINT — 1 S 24-26
L’oint à la merci du chef de guerre — 1 S 24 et 26
Le chef de bande, le fou et la femme avisée — 1 S 25

VI. DAVID VASSAL DES PHILISTINS — 1 S 27 & 29
L’oint à la merci du chef de guerre — 1 S 24 et 26
Du David des récits au David de l’histoire
David écarté du combat contre Israël — 1 S 29

VII. BONHEUR DE L’UN, MALHEUR DE L’AUTRE — 1 S 30 à 2 S 7
Coup de main réussi contre les Amalécites — 1 S 30
Désolation et mort autour de Saül — 1 S 28 & 31
Le passage du témoin — 2 S 1,1-2,7

VIII. DU SANG DES HÉROS À LA POUPRE ROYALE — 2 S 2,1-5,5
Le coup de force d’Avner
Les intrigues d’Avner
La riposte de Joab et le deuil mené par David
Conjuration et deuil
L’onction publique

CONCLUSION — Un récit légitimiste
Collection


Cliquer sur l’image pour télécharger l’étude en format .pdf

Si vous utilisez un smartphone ou une tablette :  format e-pub

Accès à la présentation de la Petite École Biblique

100. Sécheresses, incendies…

L’actualité de ces derniers mois était chaude, voire brûlante. Canicules à répétition, sécheresse, incendies… pompiers, évacuations… Que dit la Bible sur ces phénomènes, qui ne sont pas forcément nouveaux ?

Nous trouvons dans la Bible un certain nombre de récits et d’interpellations prophétiques sur la sécheresse. Il est donc intéressant d’en recevoir le message à travers la lecture qu’en font les auteurs bibliques. Enfin, plutôt que de parler sans grand intérêt des incendies, nous pouvons inventorier le thème de l’Amour feu dévorant qui traverse la Bible.

Jésus, le « Témoin fidèle » par son message et par sa vie, est celui qui nous permet de discerner les vrais appels de Dieu à une vie sainte, là où d’autres ne voient que le mal aveugle qui s’acharne sur des innocents. Il est en mesure de nous le dire, lui, « l’Agneau de Dieu » …

TABLE DES MATIÈRES

I. LA SÉCHERESSE, UNE CORRECTION DIVINE ?
Quelques sécheresses célèbres
J’ai appelé la sécheresse sur la terre — Aggée 1,11

II. LE FEU DÉVORANT
Le feu dévore la végétation
Le feu est lumineux et ravageur
Le feu de la guerre
Dieu maître du feu
La colère comme feu dévorant

III. PLAIDOYER POUR UN PROPHÈTE — 1 R 17
Elie annonce la sécheresse — 1 R 17,1
Elie envoyé au torrent de Kérith — 1 R 17,2-7
Elie envoyé chez une veuve de Sarepta — 1 R 17,8-16
Elie rappelle à la vie le fils de la veuve — 1 R 17,17-24
Le prophète est source de vie

IV. ACCUSER LA PROVIDENCE DE DIEU ? — Lc 13,1-9
Une affaire scandaleuse
Le discernement pastoral de Jésus
Regarder son propre coeur
La parabole du figuier stérile
Une miséricorde qui va aussi loin que possible


Cliquer sur l’image pour télécharger l’étude en format .pdf

Si vous utilisez un smartphone ou une tablette :  format e-pub

Accès à la présentation de la Petite École Biblique

Chaque jour, j'étudie la Bible !