Archives par mot-clé : Nuit

62. Nicodème

« Nicodème vient vers le Seigneur, mais il vient de nuit. Il vient vers la lumière, et il vient dans les ténèbres. Dans les ténèbres, il cherche le jour (…) mais c’est encore à partir des ténèbres de sa chair qu’il parle. » (St Augustin).

Ce chapitre trois de l’Évangile selon saint Jean est magnifique, d’une grande profondeur théologique. Il nous fait aller et venir entre l’évocation d’une rencontre furtive avec un Maître en Israël qui affirme avec aplomb : « Nous savons », et la personne de Jésus Fils Unique, contemplée à la lumière de son mystère pascal. C’est sans doute ce grand écart qui permet de souligner la pertinence de la réponse que fait Jésus à Nicodème : on ne peut accéder à son mystère que par une « naissance d’en-haut », « d’eau et d’Esprit ».

Dans le contexte d’une évangélisation au coeur d’une société éclatée, nombreuses sont les propositions « spirituelles » assaisonnées d’une grosse dose de : « nous savons » ! La réponse de Jésus à Nicodème est d’autant plus actuelle…

I — UN CHEMINEMENT DE NICODÈME ?

1. L’entretien entre Jésus et Nicodème (3, 1-10)

2. Nicodème au tombeau (19, 38-42)

II — À LA DÉCOUVERTE DU FILS UNIQUE

1. Non pas connaître, mais renaître (3, 2-10)

2. Le Fils unique, par qui Dieu aime le monde (3, 11-17)

3. Croire ou ne pas croire (3, 18-21)

CONCLUSION : une belle catéchèse baptismale

Annexes : de plain-pied avec le Royaume de Dieu ?

Cliquer sur l’image pour télécharger l’étude en format .pdf

Si vous utilisez une tablette :  formats e-pub et kindle

Accès à la présentation de la Petite École Biblique