Archives par mot-clé : Satan

77. Le serpent vaincu

L’iconographie nous représente souvent le serpent placé sous les pieds de la Vierge Marie. Si Eve a été trompée par le serpent (2 Co 11, 3), Marie est la Femme arrachée par Dieu aux attaques du serpent (Ap 12, 13-16). Et avec elle, toute l’Église…

Mais qui donc est ce serpent biblique, qui développe dès les premières pages de la Bible le dialogue de la tentation ? Cet antique serpent, dont la défaite est due à la descendance de la Femme, le Diable ou le Satan, comme on l’appelle, le séducteur du monde entier a été jeté sur la terre… Il est donc probable que sa route croise la nôtre, un jour ou l’autre, voire même en permanence…

Il nous faut y regarder de plus près en feuilletant la Bible pour mieux connaître celui qui se cache derrière ce symbole : que signifie l’image du serpent et ses figures dans la Bible, quel sens donner au dialogue du serpent avec Eve, pourquoi nous est-il finalement présenté uniquement sous l’angle de la défaite ? Telle sont les questions, parmi d’autres, auxquelles nous allons tenter de trouver quelques réponses…

Table des matières

LE SERPENT
La physiologie du serpent
Un animal impur
Un animal rusé
Tu ramperas sur le ventre et tu mangeras de la poussière
Un animal méchant, hypocrite, venimeux

LE DIALOGUE DU SERPENT
1° degré. Le jardin non gardé
Un message brouillé et dénaturé
L’entrée dans l’illusion
Non plus gardien mais propriétaire
2° degré. La fuite devant Dieu
Le début de la peur
3° degré, le rejet de la faute sur l’autre et l’endurcissement du cœur

AUTRES FIGURES DU SERPENT
Le Léviathan
Le Serpent d’Airain
Une figure du Christ crucifié
Race de vipères

SERPENT ET MAGIE
Le bâton de Moïse
Domination sur le serpent

LE SERPENT VAINCU
Le Protévangile
Le dragon de l’Apocalypse
Défaite totale à application différée

ANNEXES : les adorateurs du serpent
Les ophites ou naassènes
Les Pères de l’Église, saint Thomas d’Aquin et les ophites
Supplique à Saint Michel Archange

Cliquer sur l’image pour télécharger l’étude en format .pdf

Si vous utilisez une tablette :  formats e-pub et kindle

Accès à la présentation de la Petite École Biblique

65. Jésus exorciste

Si l’on revient une cinquantaine d’années en arrière, tous les récits évangéliques de miracles, et donc de guérisons et d’exorcismes, étaient systématiquement arasés par une exégèse démythologisante. Il était inconcevable d’envisager que les exorcismes ou guérisons accomplis par Jésus aient pu être réels.

Ces dernières décades, les méthodes d’analyse exégétique se sont multipliées et développées, nous permettant une analyse plus équilibrée. Par ailleurs, le réveil des charismes de guérison et de délivrance porté par le renouveau charismatique, même s’il a donné lieu à des déviances et des dérives, nous a plus ouverts à ce type d’action du Christ ressuscité au coeur de son Église et du monde.

Il se trouve que le ministère d’exorciste, reçu de l’évêque, m’oblige à relire de façon récurrente les récits d’exorcisme dans les évangiles, et à m’interroger sur le lien entre la pratique de Jésus et celle de l’Église aujourd’hui. Cette PEB, intitulée « Jésus exorciste » est le fruit de ces réflexions et recherches. Il faut reprendre encore et encore l’analyse de ces récits des évangiles pour nourrir notre pratique.

Je dois souligner l’apport décisif à la réflexion de la thèse de doctorat de Mme Christine Prieto, Jésus thérapeute. Quels rapports entre ses miracles et la médecine antique, Labor et Fides, Le Monde de la Bible n° 65, 2015, 640 p. Je m’en suis largement inspiré, au point de faire de cette étude un résumé de ses chapitres 3, et 7-10, me limitant, avec elle, à l’évangile selon saint Luc.

Nous commencerons par la séquence des exorcismes à Capharnaüm (Lc 4), pour nous attarder sur deux cas particuliers : le démoniaque « légion » (Lc 8), et l’enfant possédé et son père (Lc 9). Nous regarderons ensuite le texte en rapport avec la polémique sur l’origine du pouvoir de Jésus (Lc 11), avant de terminer sur la question de l’utilisation du pouvoir de Jésus par d’autres personnes que lui (Lc 9-10).

Je vous souhaite de belles découvertes.

Table des matières

OUVERTURE

EXORCISMES À CAPHARNAÜM — Lc 4, 31-41

LE DÉMONIAQUE LÉGION — Lc 8, 26-39

L’ENFANT POSSÉDÉ ET SON PÈRE— Lc 9,37-43

POLÉMIQUE SUR L’ORIGINE DU POUVOIR DE JÉSUS — Lc 11, 14-26

LA TRANSMISSION DU POUVOIR DE JÉSUS — Lc 9-10

CONCLUSION : L’AUTORITÉ VICTORIEUSE DE JÉSUS

ANNEXES

Cliquer sur l’image pour télécharger l’étude en format .pdf

Si vous utilisez une tablette :  formats e-pub et kindle

Accès à la présentation de la Petite École Biblique

61. Choix et tentations de Jésus au désert

LA PRÉSENTATION DE MARC 1, 9-13

LA PRÉSENTATION DE MATTHIEU 4, 1-11

au désert

au Temple

sur la montagne

LA PRÉSENTATION DE LUC 4, 1-13

au désert

sur la hauteur

au Temple

CONCLUSION : UNE TRIPLE PROFESSION DE FOI

ANNEXES

Annexes

Cliquer sur l’image pour télécharger l’étude en format .pdf

Si vous utilisez une tablette :  formats e-pub et kindle

Accès à la présentation de la Petite École Biblique

38. Judas


JUDAS

traître programmé ou complice actif du Mal ?

Judas et les possédés de l’Évangile

Judas prophétisé

Jésus livré

Judas dans le N. T.

Quand Judas a-t-il commencé à trahir ?

Judas voleur. L’onction de Béthanie.

La nuit de la trahison

Fausse pénitence et suicide de Judas

L’action de Satan sur le coeur de Judas

Judas compagnon, pas non pas ami

Le sort final de Judas

Cliquer sur l’image pour télécharger l’étude en format .pdf

Si vous utilisez une tablette :  formats e-pub et kindle

Accès à la présentation de la Petite École Biblique