Archives par mot-clé : Prière

83. La prière de Jésus à Gethsémani

La prière de Jésus à Gethsémani, par laquelle s’ouvre la Passion du Christ, est une scène poignante, voire stupéfiante. L’importance capitale de ce récit tient à ce qu’il est une clé pour une intelligence approfondie du drame de la Passion, et du mystère de notre rédemption.

Au seuil de la Passion, notre foi aperçoit en pleine lumière l’Agneau chargé des péchés du monde, et Dieu, celui que ces péchés ont offensé, et que la mort obéissante, amoureuse et douloureuse du Sauveur, nouvel Adam, Fils de l’homme, Serviteur Souffrant, va réconcilier avec le monde.

Il est intéressant et nourrissant pour notre foi de pouvoir comparer les trois versions légèrement différentes que nous donnent les Évangiles synoptiques. Nous commencerons par celle de Marc, en la détaillant. Puis nous lirons celle de Matthieu, très proche. La surprise viendra sans doute de la façon originale dont Luc agence son propre récit. Dans une annexe, nous nous reporterons à un épisode propre à Jean, une sorte de prélude à la prière à Gethsémani; puis à deux versets de la Lettre aux Hébreux, qui semblent bien être un écho…

TABLE DES MATIÈRES

  1. LE RÉCIT EN MARC 14, 32-42
    Le texte de Marc 14
    A. Jésus et ses disciples — 14, 32
    B. Jésus, Pierre, Jacques et Jean — 14, 33-34
    C. Première démarche de prière — 14, 35-38
    D. 2° et 3° démarches de prière — 14, 39-42
  2. LE RÉCIT EN MATTHIEU 26, 36-46
    Le texte de Matthieu 26
    A. Un plan structuré
    B. L’originalité de Matthieu
    C. Un récit catéchétique
  3. LE RÉCIT EN LUC 22, 39-46
    Le texte de Luc 22
    Une structure par enveloppement
    Introduction
    A. Exhortation à la prière
    B. Jésus s’éloigne de ses disciples
    C. La prière de Jésus
    D. Dieu réconforte Jésus
    C’. La prière de Jésus
    B’. Le retour de Jésus vers ses disciples
    A’. Exhortation à la prière

EN CONCLUSION

UN PRÉLUDE À GETHSÉMANI EN JEAN 12, 20-33
Le texte de Jean 12
Grandeur et fécondité de l’heure de la Passion
Angoisse devant la dureté de l’heure — 27-29
Importance de l’heure — 30-33

L’ÉVOCATION DE GETHSÉMANI EN HÉBREUX 5, 7-8
Le texte de Hébreux 5
Indices d’une référence à la scène de Gethsémani
L’harmonisation avec les données évangéliques

Le mystère de Jésus (Pascal)

Cliquer sur l’image pour télécharger l’étude en format .pdf

Si vous utilisez une tablette :  formats e-pub et kindle

Accès à la présentation de la Petite École Biblique

Prier avec la Bible

Chers frères et sœurs, bonjour!

Je voudrais aujourd’hui m’arrêter sur la prière que nous pouvons faire à partir d’un passage de la Bible. Les paroles de l’Ecriture Sainte n’ont pas été écrites pour rester emprisonnées sur du papyrus, sur du parchemin ou sur du papier, mais pour être accueillies par une personne qui prie, en les faisant germer dans son cœur. La parole de Dieu va au cœur.  Le Catéchisme affirme: «La prière doit accompagner la lecture de la Sainte Ecriture – la Bible ne peut pas être lue comme un roman –-, pour que se noue un dialogue entre Dieu et l’homme» (n. 2653). La prière te porte ainsi, car elle est un dialogue avec Dieu. Ce verset de la Bible a été écrit également pour moi, il y a tant de siècles, pour m’apporter une parole de Dieu. Il a été écrit pour chacun de nous. Cette expérience arrive à tous les croyants: un passage de l’Ecriture, écouté déjà tant de fois, un jour à l’improviste me parle et éclaire une situation que je suis en train de vivre. Mais il faut que moi, ce jour-là, je sois là, au rendez-vous avec cette Parole, que je sois là, à l’écoute de la Parole.

Tous les jours, Dieu passe et jette une semence dans le terrain de notre vie. Nous ne savons pas si, aujourd’hui, il trouvera un sol aride, des ronces, ou bien un bon terreau, qui fera grandir ce bourgeon (cf. Mc 4,3-9). Cela dépend de nous, de notre prière, du cœur ouvert avec lequel nous nous approchons des Ecritures pour qu’elles deviennent pour nous Parole vivante de Dieu. Dieu passe, sans cesse, à travers l’Ecriture. Et reprenant ce que j’ai dit la semaine dernière et que disait saint Augustin: «J’ai peur du Seigneur quand il passe». Pourquoi as-tu peur? J’ai peur de ne pas l’écouter, de ne pas m’apercevoir qu’il est le Seigneur.

Continuer la lecture de Prier avec la Bible