86. Rire et ironie

La Bible n’est pas un livre de plaisanteries et de petites histoires destinées à faire rire. Elle expose l’histoire de Dieu avec les hommes. L’Ancien Testament, élaboré entre le Xe et le IIe siècle avant Jésus-Christ, évoque le Dieu créateur dans sa majesté et son mystère, mais aussi la chute de l’homme, l’alliance de Dieu avec Israël, sa grâce ainsi que les infidélités du peuple élu.

En soi, tout cela ne prête guère à rire. Mais la Bible est aussi un livre humain. Rédigée par des hommes, elle fait place, à l’intérieur de la grande histoire, à la petitesse et aux faiblesses des humains. Cela se traduit parfois par des scènes, des mots ou des gestes comiques.

Je vous propose une approche partielle de cette réalité biblique : le rire, l’humour, la dérision, les moqueries, l’ironie…

TABLE DES MATIÈRES

I. DANS L’ANCIEN TESTAMENT

  1. Drôle de Dieu, drôles d’hommes !
    Les anthropomorphismes pour parler de Dieu et de son action
    Une tour microscopique !
    Une aide opportune…
    Quand on joue à cache-cache !
    Dieu se cache ou se révèle seulement de manière indirecte
    Drôles de comparaisons pour l’homme
  2. Une famille où l’on rit : Abraham, Sara, Isaac
    Le rire d’Abraham
    Le rire de Sara
  3. Des situations drolatiques et étonnantes
  4. L’ironie élémentaire de certains gestes symboliques des prophètes
  5. L’ironie de Job
  6. Moqueurs et moqueries
  7. La Bible met-elle des moqueries dans la bouche de Dieu ?

II. L’HUMOUR DANS LE N. T.

  1. Des scènes amusantes
  2. Jésus surprend
  3. Certains comportements de Jésus déroutent
  4. Jésus répond par des questions
  5. Certaines paroles et images utilisées par Jésus prêtent à sourire
  6. Son ironie mordante à l’égard des pharisiens
  7. À vrai dire, Jésus a-t-il ri ?
  8. Est-il une si grande joie sans rires et sourires ?
  9. Jésus et les apôtres objet de moquerie
    Les railleries dont Jésus fait l’objet sont fréquemment évoquées
    Les apôtres sont à leur tour confrontés aux moqueries de leurs contemporains
  10. L’humour et l’ironie des apôtres
    Moqués et attaqués, les apôtres recourent aussi à l’ironie pour se défendre
    Les lettres des apôtres : incitation ou mise en garde ?

CONCLUSION : la sagesse et l’humour de Dieu

ANNEXE : rires et sourires dans les textes apocryphes chrétiens

Cliquer sur l’image pour télécharger l’étude en format .pdf

Si vous utilisez un smartphone ou une tablette :  format e-pub

Accès à la présentation de la Petite École Biblique