Archives par mot-clé : Bonheur

96. Pas de bonheur sans Dieu

« Qui nous fera voir le bonheur ? » Cette interrogation du psalmiste (Ps 4, 6) n’exprime-t-elle pas l’aspiration universelle du coeur humain ? Pour chacun de nous, le bonheur, c’est ce que nous souhaitons ressentir; éprouver, au niveau de notre vécu. Ce que chacun désire au plus profond de lui-même, c’est de se sentir heureux…

Mais cet appel au bonheur est tellement menacé, nous ne le voyons que trop, que l’inquiétude et le scepticisme risquent de nous gagner. Et l’aspiration profonde se satisfait alors de l’injonction à « profiter » dont on nous rebat les oreilles.

Et si nous ouvrions notre Bible, et si nous écoutions Jésus, pour connaître le point de vue de Dieu ? C’est ce que nous allons tenter de faire, non pas en inventoriant systématiquement la perspective biblique du bonheur, mais en nous fixant sur un mot : « béatitude », une formule de félicitation dont on a de nombreuses traces dans les Évangiles : on constate le bonheur et on le proclame. Et c’est donc les mots « HEUREUX », et son contraire « malheureux », qui retiendront notre attention.

TABLE DES MATIÈRES

Les béatitudes dans l’A.T.
Béatitudes pour ceux qui croient, aiment, adorent Yahvé
Béatitudes, exhortations à la vertu
Marcher dans la Loi de Dieu
Être heureux dans l’espérance !

Les pauvres heureux (Mt)
Un appel au bonheur basé sur un renversement
Adressé aux pauvres de Yahvé
Une récompense grande dans les cieux
Les images bibliques de la récompense
Le mot bienheureux adressé à Dieu
La béatitude de la foi au Christ
Les béatitudes de l’espérance
Les béatitudes de la charité dans la fidélité
Heureuses les personnes, et non d’abord leurs actions

Les riches malheureux (Lc)
Des malédictions ?
Petit parcours du ouaï
Dans Luc : menace et lamentation
Des lamentations bien plus graves
D’autres ouaï pour finir

Conclusion — Un chemin étroit et resserré

Cliquer sur l’image pour télécharger l’étude en format .pdf

Si vous utilisez un smartphone ou une tablette :  format e-pub

Accès à la présentation de la Petite École Biblique

88. L’Amour inconditionnel

Nous sommes tous attachés à un certain nombre de valeurs essentielles à nos yeux. Elles nous ont été transmises dans nos familles, souvent. Elles nous rattachent à la tradition chrétienne, parfois.

J’entends cela souvent dans les demandes de baptêmes faites dans nos paroisses pour les enfants : « Nous souhaitons ainsi leur transmettre les valeurs de tolérance, de respect, de bienveillance… qui sont les nôtres… ».

Mais les principes évangéliques sont « personnifiés ». Ils diffèrent de simples valeurs morales, humaines ou religieuses, car ils décrivent la vie même de Jésus qui invite les hommes à s’identifier à lui, à l’imiter, le but étant de ressembler à Dieu : « Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait » (Mt 5, 48).

Vouloir vivre les valeurs évangéliques hors de l’imitation du Christ, sans marche quotidienne à sa suite, c’est un peu comme mettre des fleurs coupées dans un vase ; même si elles sont belles et attractives, rapidement, elles se faneront.

Pour redécouvrir l’enracinement de nos valeurs en Jésus, je vous propose dans cette étude biblique d’écouter à nouveau son enseignement et de le contempler. Il révèle en sa personne l’Amour inconditionnel.

TABLE DES MATIÈRES

I. APPELÉS À ENTRER DANS LE ROYAUME DE DIEU
= Un préalable : bien voir le cadeau offert
= Accepter le chemin de l’homme nouveau et ses persécutions

  1. Heureux les pauvres de coeur (v.3)
  2. Heureux les doux : ils auront la terre promise (v. 4)
  3. Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés (v. 5)
  4. Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice ils seront rassasiés (v. 6)
  5. Heureux les miséricordieux : il leur sera rendu miséricorde (v.7)
  6. Heureux les cœurs purs : ils verront Dieu (v. 8)
  7. Heureux les artisans de paix : ils seront appelés fils de Dieu (v. 9)
    = Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice… (vv. 10-12)
    = Le bonheur évangélique s’incarne dans la vie de tous les jours

II. POUR RAYONNER L’AMOUR INCONDITIONNEL DE DIEU

  1. La fraternité et la réconciliation (Matthieu 5, 21-26 ; Luc 12, 58-59)
  2. L’amour des ennemis (Matthieu 5, 43-48)
  3. Le refus de tuer les incroyants (Luc 9, 51-56)
  4. Le refus de la violence (Matthieu 26, 47-54)
  5. Le refus de la division et la recherche de l’unité (Ac 15, 1-35)
  6. Le pardon accordé aux meurtriers (Actes 6, 8-14 – 7,55-8,1)
  7. La rectitude des comportements (Luc 3, 7-8. 10-14)

Cliquer sur l’image pour télécharger l’étude en format .pdf

Si vous utilisez un smartphone ou une tablette :  format e-pub

Accès à la présentation de la Petite École Biblique